facebook icon
youtube icon
youtube icon
LES MAISONS DU VOYAGE
Nouvelle-Zélande
Voyages en Nouvelle-Zélande
Carnet pratique

Le spécialiste du voyage en Nouvelle-Zélande

C’est parce que nous adorons la Nouvelle-Zélande que la Maison de l’Océanie tient à organiser votre voyage en Nouvelle-Zélande. Pays des Maoris, des All Blacks, de l’America’s Cup, du Seigneurs des Anneaux ou encore des Hobbits, un voyage en Nouvelle-Zélande c’est avant tout traverser des paysages surprenants qui défileront sous vos yeux ébahis par tant de diversités. Nous pourrons construire avec vous ce voyage en Nouvelle-Zélande selon vos envies afin qu’à votre tour vous puissiez découvrir ce pays incroyablement photogénique et fascinant.

Nos premiers prix

Circuits en Nouvelle-Zélande Découvrez tous nos circuits pour cette destination

Autotours en Nouvelle-Zélande Découvrez tous nos autotours pour cette destination

* Prix à partir de, sous réserve de disponibilité, voir conditions particulières sur la fiche produit
Nouvelle-Zélande

 

BAGAGES

Vos bagages enregistrés ne doivent pas excéder 20 kg pour les vols internationaux . Les contrôles de sécurité sont longs et stricts dans les aéroports. Lors des transports aériens, ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable, comme vos médicaments (comprimés et gélules ; pour les médicaments liquides : insuline, sirops… vous devrez présenter une ordonnance à votre nom ou une attestation) ; ne gardez aucun objet pointu (couteau, ciseaux…), ni briquet ou allumettes, ils seraient confisqués avant l’embarquement et jetés. Des mesures de restriction s’appliquent également aux liquides, aérosols, gels et substances pâteuses, contenus dans les bagages de cabine : vous devez lors des contrôles de sûreté présenter séparément dans un sac plastique transparent fermé de 20 cm x 20 cm, vos flacons et tubes de 100 ml maximum chacun ; ce sachet peut contenir plusieurs objets. Les dimensions de votre bagage à main ne doivent pas excéder : 56 cm x 36 cm x 23 cm pour 5 kg. Vérifiez bien le format des valises de cabine : beaucoup de modèles dépassent les dimensions mentionnées ci-dessus et seront automatiquement mis en soute

BLANCHISSERIE

Un service rapide de blanchisserie est souvent (mais pas systématiquement) proposé dans les hôtels. Les vêtements donnés le matin sont rendus le soir. Évitez, cependant, de confier des textiles fragiles.

BOISSONS

Bière : Le Néo-Zélandais est avant tout un buveur de bière : avec environ 120 litres par an et par habitant, il n’est guère surpassé que par le Tchèque et l’Australien ! On en trouve de toutes les tailles et de toutes les sortes, de la seven (200 ml) au jug (pichet), de la blonde légère et désaltérante à la brune intense. Lion Red, DB Draught, DB Natural, Speights sur l’île du Sud sont les plus prisées. Mais ne passez pas à côté des breuvages concoctés pour toutes les micros brasseries qui ont poussé comme des champs de houblon après la pluie ces dernières années.

Vins : Le vin s’adresse à une clientèle plus âgée. Le vin néo-zélandais commence à se faire connaître sur la scène internationale. Fruit du climat tempéré, assez pluvieux, les blancs sont dans l’ensemble mieux représentés que les rouges. Mais que cela ne vous dissuade pas de les goûter, nous en avons trouvé certains excellents, à l’instar du merlot des Saint Clair Wineries. Les deux principales régions productrices, les plus ensoleillées de tout le pays, sont celle de Hawke’s Bay, sur l’île du Nord, attachée au chardonnay, et celle de Marlborough, sur l’île du Sud, réputée pour ses sauvignons blancs. Dans l’un et l’autre endroit, de nombreux domaines, certains établis depuis la seconde moitié du XIXe siècle, sont ouverts au public, avec possibilité de dégustation et visite des caves. Les vins néo-zélandais sont dans l’ensemble conçus pour être bus jeunes : inutile donc de faire vieillir plus de deux ans votre merlot ou votre pinot noir.

CHANGE et MONNAIE, ARGENT

La monnaie est le dollar néo-zélandais. Les billets, en polymère (plastifiés) comme en Australie, existent en coupures de 100, 50, 20, 10 et 5 NZ$. Il existe 5 pièces différentes : 10, 20 et 50 cents, 1 et 2 NZ$.
A titre indicatif, 1 € = 1,67 NZ$ et 1 NZ$ = 0,60 € (environ).
La carte bancaire est le meilleur moyen de paiement à l’étranger. Les cartes Visa et MasterCard sont acceptées partout, contrairement à l’American Express ou la Diner’s Club. Elles comportent en plus une assurance qui couvre le voyageur durant son séjour, y compris dans certains cas pour les voitures de location.
Banques : les plus grandes banques néo-zélandaises - ANZ, ASB, Bank of New Zealand, National Bank of New Zealand - possèdent des succursales dans tout le pays, équipées de distributeurs automatiques accessibles 24 h/24.
Le change classique se fait essentiellement dans les banques et les bureaux de change (aéroports et centres des grandes villes).

CLIMAT

Les saisons sont inversées dans l’hémisphère Sud par rapport aux nôtres. L’été s’étend donc de décembre à mars, l’hiver de juin à septembre. Le climat est largement déterminé par la latitude : semi-tropical à l’extrémité de l’île du Nord, où les températures sont toujours assez douces (13 °C en juillet, 23 °C en février), il est influencé à l’opposé, sur l’île du Sud, par les vents parfois violents venus de l’Antarctique. L’hiver, on skie dans les Alpes et, vers Invercargill, il n’est pas rare qu’il gèle. Les pluies sont fréquentes toute l’année.).

CUISINE

La cuisine néo-zélandaise s’en est longtemps tenue au fish & chips, à la meat pie et au pudding directement débarqués de leur Angleterre natale. Ce n’est heureusement plus le cas ! Marquée par l’excellente qualité des produits frais locaux (très souvent bio) et les influences mêlées des différentes communautés immigrées (asiatiques en particulier), la cuisine néo-zélandaise moderne peut se révéler excellente, dans un genre fusion salé-sucré.
Certes, au quotidien, dans les cafés, vous ne ferez pas vraiment d’orgies culinaires : outre les incontournables mentionnés ci-dessus, encore bien présents, comptez sur des pommes de terre en robe de chambre, des quiches diverses, burgers et autres fruits de mer frits avec de grosses frites. Dans les vrais restos, c'est mieux. C’est là qu’il faut aller pour déguster l’excellent agneau du pays. Certaines recettes vous surprendront, comme l’agneau à la menthe et à la sauce Worcestershire, l’agneau au kiwi et au camembert, les cœurs de côtelettes à la gelée de groseille… On trouve du chevreuil, élevé pour l’export. La viande, tous genres confondus, est souvent très cuite, précisez donc si vous l’aimez bleue « rare ». « Medium » équivaut à un « à point » bien à point. Les légumes servis en accompagnement sont, a contrario, souvent croquants, tendance nouvelle cuisine. Le poisson et les fruits de mer ont une place de choix, ce qui ne surprendra personne dans un pays disposant de 15 000 kms de côtes et de nombreuses rivières à truites et à anguilles. Huîtres et moules sont partout, ces dernières parfois grandes comme la paume de la main (on n’en mange que deux) ! Dans le genre coquillages locaux, on trouve aussi de temps à autre des paua (ormeaux), des tuatua et des toheroa (rares et chers). Et aussi, des coquilles Saint-Jacques et des langoustes (crayfish) – bien que l’essentiel soit exporté.

DOUANE et QUARANTAINE

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens peuvent séjourner en Nouvelle-Zélande jusqu’à 3 mois sans visa, à condition d’avoir un passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, un billet d’avion aller-retour. Si vous séjournez plus de 3 mois, la demande de visa doit être déposée auprès de l'ambassade. Renseignements sur le site néo-zélandais de l'immigration.

La quarantaine : La Nouvelle Zélande possède un écosystème exceptionnel et des espèces qui n’existent nulle part ailleurs sur la planète. Le gouvernement Néo-zélandais investit 90 millions d’euros par an dans un dispositif de biosécurité ultra moderne visant à contenir toutes les menaces qui viennent de l’extérieur (bactéries, insectes et autres petits animaux pouvant déséquilibrer l’écosystème). Bien que les douaniers Néo-zélandais soient généralement très sympathiques et accueillants, ils sont extrêmement pointilleux et lors des contrôles à la descente de l’avion, vous pouvez risquer une amende de 200 NZ dollars (environ 95 euros) à la première infraction constatée. Le matériel de randonnée doit être déclaré afin d'être désinfecté. Toute matière végétale doit être déclarée et un grand nombre d'aliment sont également interdit. 

DROGUE

Des chiens policiers sont chargés de détecter la présence de drogue. Les contrôles sont courants et les peines encourues sont lourdes.

ELECTRICITE

Le voltage est de 220 volts. Munissez-vous d'un adaptateur pour fiches plates en V.

HEURE

La Nouvelle-Zélande est en avance de 11 h sur l’Europe de l’Ouest continentale. Le pays observe l’heure d'été (+ 1 h) de fin octobre à début mars.

INTERNET

Cybercafés, agences de voyage, « convenient store » (petit supermarché) vous permettent d’envoyer des mails ou utiliser Internet moyennant une modique somme variant entre 2 et 4 NZD l’heure. Certains grands hôtels prévoient une prise de connexion directement dans la chambre, les autres ont un accès internet. La connexion WiFi est généralement payante dans les hôtels.

JOURNAUX

The New Zealand Herald est le quotidien national.  

LANGUE

La langue officielle est l’anglais.

LETTRES

Comptez une semaine pour une lettre ou une carte postale depuis une grande ville.

POURBOIRES

En Nouvelle-Zélande, il n’est pas d’usage de donner des pourboires, sauf dans certains grands restaurants (jusqu’à 10 % de l’addition, selon le service)

RÉSEAU ROUTIER

La conduite sur les routes neo-zélandaise se fait à gauche. La priorité aux ronds-points est à droite. Les ressortissants français souhaitant conduire enNouvelle-Zélande doivent obligatoirement être munis du permis de conduire international accompagné de leur permis français (modèle européen). La location de voiture n’est autorisée qu’aux détenteurs d’un permis de conduire depuis plus d’un an et âgés de plus de 21 ans et de 25 ans. Taux maximum d'alcoolémie autorisé est de 0,05%.

SANTÉ

Il n’y a pas le moindre danger d’un point de vue sanitaire en Nouvelle-Zélande. Aucun vaccin n’est exigé pour entrer dans le pays et vous ne risquez pas, comme en Australie, de rencontrer un crocodile d’estuaire, une araignée mortelle ou un méchant requin. Ici, il n’y a même pas de serpents ! Contentez-vous de faire attention aux coups de soleil, buvez régulièrement de l’eau et protégez-vous avec une crème solaire à indice élevé (même par temps gris), surtout au Sud, où l’on approche le trou dans la couche d’ozone. Les piqûres d'insectes peuvent être désagréables, mais ne sont jamais très graves.

SAVOIR-VIVRE

Soyez ouverts et conciliants.

SÉCURITÉ

La Nouvelle-Zélande n’est pas un pays à risque pour les voyageurs. Mieux vaut cependant, comme partout, prendre quelques précautions élémentaires.
- Argent, papiers : il peut être utile de photocopier ses papiers avant le départ. En cas de perte ou de vol, les formalités seront simplifiées. Ne vous promenez jamais avec une grosse somme d’argent liquide sur vous, on trouve des distributeurs partout.
- Voiture : ne laissez rien traîner en vue à l’intérieur, surtout dans les zones urbaines (et particulièrement dans la région d’Auckland).
- Sur les côtes, lorsque vous voulez vous baigner, méfiez-vous des courants, souvent violents. Des panneaux les indiquent parfois, mais ce n’est pas garanti. En cas de doute, demandez aux habitants du coin.
- Conduite : soyez attentifs si vous prenez le volant, il n’est pas rare que l’on croise un troupeau de moutons sur l’île du Sud!

SORTIES

Spectacles, expositions, concerts, restaurants, match de rugby, adresses utiles… vous trouverez toutes ces informations dans les offices de tourisme et les quotidiens locaux.

TÉLÉPHONE

- De la France vers la Nouvelle-Zélande : 00 (tonalité) + 64 + numéro du correspondant.
- De la Nouvelle-Zélande vers la France : 00 + 33 + le numéro du correspondant sans le 0.
- De la Nouvelle-Zélande vers d'autres pays étrangers : la Belgique : 32 ; la Suisse : 41 ; le Canada 1.
Pour obtenir directement un opérateur France Telecom, composer le 000-933.

VÊTEMENTS

Si vous avez l'intention de voyager durant l'hiver (de Mai à Septembre), apportez des vêtements chauds et une veste imperméable, particulièrement si vous prévoyez de vous rendre dans la région des « Alpes » (la température change très rapidement). Il est important de souligner que vous êtes dans l'hémisphère Sud et que, par conséquent, plus vous vous dirigerez vers le Sud, plus il fera froid. Durant l’été, prévoyez des vêtements légers et en coton, un imperméable en cas de pluie et des vêtements un peu plus chauds pour le soir.
En été, un vêtement chaud est toujours de rigueur ainsi qu’un vêtement de pluie. La crème solaire est indispensable ainsi qu’un chapeau pour les journées ensoleillées.

VISA

Les ressortissants français, belges, suisses et canadiens peuvent séjourner en Nouvelle-Zélande jusqu’à 3 mois sans visa, à condition d’avoir un passeport en cours de validité, valable 6 mois après la date de retour, un billet d’avion aller-retour.